Science

Les consommateurs préfèrent les chiffres ronds aux chiffres exacts

Des chercheurs de la Lally School of Management du Rensselaer Polytechnic Institute ont publié une nouvelle étude sur le comportement organisationnel et le processus de décision humaine dans laquelle ils ont souligné comment les consommateurs préfèrent les nombres ronds plutôt que les chiffres exacts, même si les chiffres exacts peuvent être bien meilleurs que ceux arrondis. .

L’idée de l’étude était d’explorer un domaine de recherche en économie comportementale se rapportant au cadrage des attributs, qui évalue la façon dont les gens prennent des décisions en fonction de la manière dont l’information est présentée. Prenant un exemple, les scientifiques affirment qu’un vaccin contre le nouveau coronavirus a été développé et efficace à 91,27%. Si les responsables de la santé publique présentent ces informations en utilisant le numéro spécifique, les gens penseront probablement que le vaccin est en fait moins efficace que s’il est présenté comme étant efficace à 90%.

Pendant des décennies, les chercheurs dans ce domaine se sont concentrés sur les attributs, les adjectifs et d’autres mots qui décrivent ce qui est mesuré.

Dans cet article, les chercheurs ont examiné les nombres utilisés dans les cadres eux-mêmes. À l’aide de six ensembles de données avec plus de 1 500 participants, les chercheurs ont examiné ce qu’il adviendrait de la perception qu’ont les gens de l’information lorsque des chiffres spécifiques ou non ronds sont utilisés au lieu de chiffres ronds.

La recherche a montré que les gens trouvent les nombres non ronds uniques et discordants. Jain et son équipe ont déterminé que les gens s’arrêtent pour réfléchir au nombre spécifique en raison de son caractère unique. Parce qu’il n’est pas facile à comprendre, les gens ont tendance à comparer le nombre non rond à un standard idéal facilement compréhensible – comme 100%. Ensuite, parce que le nombre spécifique n’est pas à la hauteur de l’idéal, les gens le perçoivent négativement.

L’équipe a exploré cette question en utilisant des scénarios de recherche économique comportementale standard et non une question spécifique; cependant, comme les communications concernant un vaccin potentiel contre le coronavirus, cette recherche a un impact direct et critique sur le marketing et les messages de santé publique.

L’étude contribue également à enrichir la compréhension théorique du cadrage des attributs. L’étude propose un processus élaboré expliquant le raisonnement fondé sur l’association d’attention pour les effets de cadrage en général, ce qui ajoute à la faible littérature sur les processus sous-jacents aux effets de cadrage.

Close