Monde

50 morts après l’effondrement d’une mine d’or dans l’est du Congo. nouvelles du monde

Goma: Une ONG minière locale a rapporté vendredi qu’au moins 50 personnes avaient été tuées lors de l’effondrement d’une mine d’or artisanale près de Kamituga, à l’est de la République démocratique du Congo.

Après de fortes pluies, un effondrement s’est produit à 15 heures (13 h 00 GMT) sur le site minier local de «Detroit», a déclaré Emilion Itongwa, présidente de l’Initiative des femmes et de la supervision sociale.

“De nombreux mineurs se trouvaient dans des puits couverts et personne ne pouvait en sortir. Nous parlons de 50 jeunes”, a déclaré Itongwa. Des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux ont montré des centaines de personnes, dont certaines peuvent être entendues marchant sur une colline autour de l’entrée du puits de mine.

Le directeur général de la société a déclaré qu’elle n’était pas située sur la concession aurifère de Khadnuga, qui appartenait au ministre canadien des Mines, Bano Corporation.

Les accidents miniers sont courants dans les mines d’artisans non organisés avec des dizaines de morts chaque année au Congo, où des creuseurs souvent insalubres empruntent profondément sous terre à la recherche de minerai.

Un glissement de terrain dans une mine d’or inutilisée a tué 16 personnes en octobre de l’année dernière, tandis qu’un autre glissement de terrain illégal dans une mine de cuivre et de cobalt en juin 2019 a tué 43 mineurs illégaux.

Close