Monde

Cinq pays arrêtent la décision du Pakistan de classer les Indiens comme terroristes à l’ONU

New Delhi: Mercredi, cinq pays ont arrêté la décision du Pakistan de classer les Indiens comme terroristes aux Nations Unies (ONU). Le Pakistan n’a pas répertorié deux Indiens sur la liste des terroristes internationaux par les Nations Unies dans le cadre du Comité 1267 des Nations Unies.

La liste a été mise en attente par cinq pays du CSNU – Royaume-Uni, États-Unis, France, Allemagne et Belgique – après n’avoir trouvé aucune preuve pour étayer l’allégation du Pakistan. Le Pakistan voulait inscrire les citoyens indiens Gobinda Patnaik et Angara Appaji comme terroristes de l’ONU.

Les membres du CSNU ont laissé le temps au Pakistan de témoigner mais Islamabad n’a pas pu le fournir. Le Pakistan avait du mal à trouver des preuves, mais le pays a échoué.

TS Tirumurthy, l’envoyé de l’Inde auprès des Nations Unies, a tweeté: «La tentative scandaleuse du Pakistan de politiser le processus spécial 1267 en donnant une couleur religieuse au terrorisme a été contrecarrée par le Conseil de sécurité de l’ONU. Nous remercions tous les membres du Conseil qui Les desseins du Pakistan ont été bloqués. “

Auparavant, il avait tenté de lister deux autres Indiens – Venumadhav Dongra et Ajoy Mistry comme terroristes, mais la candidature avait échoué. Le ministère pakistanais des Affaires étrangères, dans un communiqué en juin, a exprimé sa “déception” de ne pas pouvoir lister Dongar. Il a allégué qu’ils soutenaient des groupes comme Jamaat-ul-Ahrar.

Cette décision a été considérée comme une avancée majeure du Pakistan pour l’Inde capable d’enrôler Masood Azhar en tant que terroriste de l’ONU en 2019. Azhar est le chef de l’organisation terroriste des Nations Unies basée au Pakistan, Jaish-e-Mohammed (JeM), qui est responsable de la terreur de Pulwama. L’attaque parmi d’autres attaques en Inde. Le plus grand nombre de ressortissants pakistanais figure sur la liste des terroristes de l’ONU.

Close