Monde

Concentrez-vous sur la sauvegarde de la vie et des moyens de subsistance: l’Inde énumère sa stratégie COVID-19 à l’ONU

New Delhi: L’Inde a répertorié sa stratégie COVID-19 au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, affirmant que le mantra est «Jaan bhi hai, jahan hai» qui «sauve la vie ainsi que les moyens de subsistance».

Le Premier Secrétaire de l’Inde, Mission permanente de l’Inde à Genève, Pawan Badhe, a déclaré: << L'Inde a continué sur la voie du maintien de ses capacités, de la satisfaction des besoins des citoyens les plus pauvres et de la certification de notre société pour l'avenir. Est le premier pays à lancer un système réactif de verrouillage, de distanciation sociale et une campagne de sensibilisation du public sur l'utilisation des masques faciaux. "

Alors que l’Inde est désormais le deuxième pays le plus touché par le COVID-19 au monde après les États-Unis, elle continue également d’afficher des récupérations élevées selon les chiffres du gouvernement selon lesquels le taux de récupération national a atteint 78,28%.

Badhe a précisé qu’en un temps record, COVID est capable d’infrastructures de santé comprenant des hôpitaux, des capacités de soins intensifs et des installations de test.

Notamment, l’Inde compte actuellement 298 laboratoires de test COVID-19.

Baadeh au HRC a également souligné que l’Inde était devenue le deuxième plus grand fabricant de kits EPI au monde et déploie des outils numériques développés localement pour la recherche des contacts et pour la prédiction des points chauds émergents. .

Il a poursuivi: “Nous avons réussi à maintenir notre destin à un pour cent et demi, car nous avons répondu en ne nous réunissant pas; pas de coopération, pas de confusion; pas de panique, pas de préparation.”

en direct

L’Inde a annoncé un plan de relance économique pour faire face à la crise dans le cadre du programme de protection des pauvres du Premier ministre, 22 milliards de dollars américains ont été réservés pour améliorer la condition des pauvres et des vulnérables et pour détourner des fonds directement par le biais de programmes de transfert d’argent 28 millions ont été transférés aux pauvres. Les seniors, différents types de personnes et les veuves délinquantes.

Le diplomate indien a également signalé que l’Inde avait envoyé des fournitures médicales dans plus de 150 pays.

Il a déclaré: “L’universalité des besoins humains a guidé notre action collective et l’Inde est collectivement et non transactionnelle en collaborant avec d’autres parties prenantes dans une quête collective pour développer des solutions pour gérer la crise.” Engagé à. “

Close