Monde

Des Palestiniens ont tiré des roquettes sur Israël, deux blessés lors de la signature d’accords de généralisation World News

JÉRUSALEM: Les terroristes palestiniens ont tiré des roquettes sur Israël depuis Gaza mardi, a déclaré l’armée israélienne, quand Israël et deux États arabes du Golfe ont signé des accords de normalisation à la Maison Blanche à Washington. Des sirènes d’avertissement ont retenti dans les villes côtières d’Escalan et d’Eshad lorsque le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump ont rencontré les ministres des Affaires étrangères des Émirats arabes unis et de Bahreïn à la Maison Blanche.

Le service d’ambulance israélien Magnan David Addom a déclaré que les ambulanciers avaient traité deux hommes pour des blessures légères causées par des vitres volantes à Ashdod, et que quatre autres avaient subi un revers. Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que le système antimissile Iron Dome avait intercepté l’une des deux roquettes tirées depuis Gaza.

À Gaza, contrôlée par le groupe terroriste islamique Hamas, des dizaines de Palestiniens se sont rassemblés devant le bureau des Nations Unies peu avant la cérémonie de signature pour condamner les accords de normalisation. “La Palestine n’est pas à vendre”, scandent les manifestants.

Le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, a déclaré que les accords de Bahreïn et des EAU n’apporteraient pas la paix israélienne dans la région. “Les habitants de la région continueront de traiter cette occupation comme leur véritable ennemi”, a-t-il déclaré à Reuters, s’exprimant depuis la Turquie. Le Hamas n’a pas revendiqué la responsabilité de la roquette.

À Ramallah, en Cisjordanie occupée, il y a eu une petite manifestation silencieuse au cours de laquelle 200 personnes se sont rassemblées sur une place centrale. Certains lisent une banderole: “L’accord de normalisation EAU-Israël est une récompense pour les conditions d’occupation et les colonies, et derrière Jérusalem et un coup de couteau en Palestine.”

L’accord de paix avec l’Égypte en 1979 et les accords de normalisation de la Jordanie entre Israël et les États arabes en 1994 ont été signés pour la première fois. Cependant, il a rompu le consensus arabe de longue date selon lequel la normalisation des relations avec Israël ne devrait avoir lieu qu’après la création d’un État palestinien indépendant à Gaza et en Cisjordanie avec Jérusalem-Est occupée. Les Palestiniens voient que l’aspiration est gravement endommagée par les nouveaux accords.

Close