Monde

Le président américain Donald Trump n’a pas délibérément induit en erreur le coronavirus: Maison Blanche | nouvelles du monde

Washington: Après que le président américain Donald Trump ait minimisé la gravité de l’épidémie du nouveau coronovirus, il a été révélé que la Maison Blanche avait précisé mercredi que Trump n’avait pas délibérément confondu le peuple américain à propos de l’épidémie de coronavirus. L’attachée de presse de la Maison Blanche, Kayle McNee, a publié la déclaration.

Le commentaire vient après que CNN ait obtenu l’enregistrement et les informations basées sur un livre intitulé “Rage” du journaliste Bob Woodward.

Mercredi, il a été révélé que Trump avait admis en février qu’il savait à quel point le nouveau coronovirus était mortel et contagieux, mais qu’il l’avait minimisé parce qu’il ne voulait pas créer de panique.

Le président républicain affirme qu’il a porté les effets du virus pendant des mois, car il s’est propagé rapidement à travers le pays.

“J’ai toujours voulu y jouer”, a déclaré Trump à Woodward le 19 mars, quelques jours après avoir déclaré une urgence nationale. “J’aime toujours y jouer, car je ne veux pas semer la panique”, rapporte Reuters.

Selon l’interview, ont rapporté CNN et le Washington Post, Trump savait que le virus était particulièrement mortel début février.

“Cela passe par les airs”, a déclaré Trump dans un enregistrement d’une interview du 7 février avec Woodward. “C’est toujours plus difficile que de toucher. Tu n’as pas à toucher les choses. Pas vrai? Mais l’air, tu respires juste l’air et comment ça passe.”

“Et donc c’est très difficile. C’est très fragile. C’est plus mortel que ta nature dure.”

Woodward a mené 18 interviews pour le livre avec Trump, dont la sortie est prévue le 15 septembre.

Close