Monde

Les piles du port de Beyrouth faites de fumée blanche, les habitants paniquent

BEYROUTH: Un tas de fumée blanche a recouvert le port de Beyrouth, provoquant la panique parmi les habitants de la capitale libanaise.

Selon les informations de l’agence de presse Xinhua, selon les médias locaux, la fumée a recouvert le port, où un incendie majeur s’est déclaré samedi soir du 10 septembre.

Les équipes de protection civile séjournent au port depuis deux jours depuis l’explosion de l’entrepôt hors taxes du port, détruisant des produits alimentaires, de l’huile, des pneus, des produits de beauté, des vêtements, des chaussures, des appareils électroménagers et du matériel électrique.

Ali Najm, responsable de l’information des pompiers de Beyrouth, a déclaré que les équipes tentaient de retirer les produits conservés au port, provoquant une fumée blanche alors que la situation était sous contrôle.

Les dommages causés par l’explosion ont été estimés à 15 millions de dollars.

La porte-parole de la Croix-Rouge libanaise (LRC), Rona Halabi, a déclaré qu’une grande partie des produits, qui devaient être distribués aux familles pauvres au Liban et en Syrie, avait été détruite dans l’explosion.

Le port de Beyrouth est une installation importante utilisée par la LRC pour stocker les produits.

Le port a explosé le 4 août, exactement un mois après que le port a pris feu, tuant 190 personnes, en blessant des milliers et laissant environ 300 000 sans-abri.

L’explosion a été causée par une explosion de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium dans un entrepôt du port.

La cause de l’incendie n’est pas claire et les enquêtes sont toujours en cours.

Close